LE "FOCUS STACKING" - Pas à pas

Extrait de Wikipedia :

Définition :
Le Focus stacking est un procédé de traitement d'image numérique consistant à combiner plusieurs images prises à différentes distances de mises au point pour donner une image avec une plus grande profondeur de champ qu'avec des images individuelles.
Ce procédé peut être utilisé dans des situations où des images individuelles ont une très courte profondeur de champ (la macrophotographie et la photomicrographie sont des exemples typiques). Le focus stacking propose de la flexibilité, étant donné que ce procédé de post-production peut servir aussi bien pour sa valeur artistique que pour la clarté apportée aux publications scientifiques. Il permet aussi d'obtenir des images dont l'obtention avec des moyens photographiques normaux est physiquement impossible. Des techniques alternatives d'obtention d'image avec une profondeur de champs existent, notamment la photographie par encodage de front d'onde ou encore la photographie plénoptique.

Exemple N°1 :

c
Partie d'une série de 6 images d'une tachinaire.
Les 2 premières images illustrent la profondeur de champ tandis que la 3e image est une composite des 6 images.

Exemple N° 2 :

dx

Série de photographies illustrant le principe du bracketing de la mise au point. Les photographies de gauche et du centre montrent des simples prises de vue à f/11 avec les détails de l'araignée respectivement en avant-plan et en arrière-plan. La photographie de droite montre le résultat de la combinaison réalisée par traitement numérique de 8 prises de vue différentes, avec des mises au point incrémentées progressivement. La modification du grossissement d'un facteur 0,5 % entre chaque photographie (100%, 100,5 %, …, 103,5 %) a été nécessaire.

Fin de l'extrait de Wikipedia

Exemple N° 3, les deux combinés :
Désolé, le N° 3 à été supprimé car l'araignée a gloutonné la mouche... :-))

 

MON EXEMPLE PRATIQUE AVEC UNE ROSE

NB destiné aux représentants de la gent masculine : L'avantage de procéder à des essais sur une rose en induit un autre. En effet, après les essais, la rose peut être offerte à sa dulcinée, ce qui fait toujours plaisir. L'autre solution consiste à l'acheter et à l'offrir dès son achat, puis quelques heures plus tard avoir l'idée subite et imprévue :-) de vouloir la prendre en photo cette rose...

Etape N°1 - la prise de vues :

Même si il est possible de prendre les images "à main levée" il est préférable de mettre l'APN sur trépied. En mode "Live View" ou par contrôle dans l'oeilleton (ou avec "Nikon Camera Control" sur un écran d'ordinateur !) Il vaut mieux aussi installer une télécommande de déclenchement avec ou sans fil. Personnellement j'ai shooté en jpeg, je pense que le traitement doit être très long en raw.
1 - Mettre l'objectif sur Mise au point manuelle. (M) et désactiver le VR
2 - Faire la mise au point sur le premier point/bord du premier plan du sujet. Dans notre exemple il s'agit du bord de la pétale la plus proche.
3 - faire tourner la bague de mise au point et vérifier la zone de netteté de façon à ce qu'elle se déplace vers l'arrière plan. Il faut s'assurer que toute la "surface" du sujet ai été traitée, c'est à dire que chaque plan, chaque "tranche" ai été compris dans la profondeur de champ... Même si il y a une ou deux photo en plus qui vont faire doublon, c'est pas grave, il vaut mieux ça plutôt qu'il en manque une.
4 - Continuer la série jusqu'à atteindre le bord extérieur de l'arrière plan.

Transferer les photo dans un répertoire sur l'ordinateur.

VOIR EN DETAIL LA SERIE DES 8 PHOTOS

Il est intéressant de cliquer très rapidement sur la flèche de droite et de voir le changement de mise au point se dérouler... Amusant.

NB : J'ai profité de ce petit "tutorial" pour insérer et essayer un modèle de galerie. L'essai semble concluant...

Etape N°2 - le traitement avec Photoshop

1 - Ouvrir Photoshop (c'est la moindre des choses...)
2 - Clic sur Fichiers/Scripts/Chargment des fichiers dans une pile... (figure 1)
3 - Aller chercher les 8 fichiers en les sélectionant, avec clic sur "parcourir" et OK


Figure 1

4 - IMPORTANT : Sélectionner tous les calques, càd les 8 photos dans la fenêtre "Calques" (figure 2)
Dans la figure 2 en dessous, vous remarquerez qu'il n' y en a qu'un, le JLG0479, qui est en surbrillance (en bleu) donc il faut que tout les fichiers (ou calques) soient en surbrillance !


Figure 2


5 - Clic sur Edition/Alignement automatique des calques... (ça demande 2 à 4 minutes suivant le décalage) Vérifier que "Automatique" est coché, et aucune coche dans "Correction de l'objectif".
NB : même si un trépied a été utilisé, cela ne coûte rien et ne prends pas beaucoup plus de temps d'effectuer l'alignement automatique, et c'est plus sûr.

6 - Clic sur Edition/Fusion automatique des Calques... (demande un peu plus de temps...) Vérifier que "Empiler les images" et "Tons et couleurs continus" soient cochés.

7 - Fin de la procédure, l'image apparaît... Entièrement nette ! Merci qui ? Merci Adobe !

CI-DESSOUS DES PHOTOS D'EXEMPLE :

b
Ca c'est la photo "one shot" càd la photo prise normalement (avec un 105mm macro)
La mise au point est faite au milieu de la rose.

PHOTOS DE LA SERIE DE 8 :

j
Photo N° 1 : Mise au point sur le bord extrême de l'arrière plan

Prise de vue de la série photo N°2, 3, 4, 5, 6, 7 avec chaque fois un petit décalage de mise au point...

h
Photo N° 8 : Mise au point sur le bord extrême du premier plan

RESULTAT APRES TRAITEMENT :

v

Tout conseil ou suggestion seront les bienvenus...

Pour voir une vidéo (en anglais) de cette démonstration avec Photoshop c'est ici :
http://www.youtube.com/watch?v=ifoIMcTHRz0

Extrait d'un Forum :
"Sur MAC, j'ai expérimenté 2 logiciels payants de "Focus stacking": PhotoAcute et Helicon Focus. Le premier fonctionne à merveille, avec des photos prisent à main levée, mais les calculs sont plutôt lent, à moins d'avoir une grosse machine. Le deuxième ne fonctionne qu'avec des photos prisent sur trépied".

Photoacute c'est ici :
http://www.photoacute.com/

Helicon Focus c'est ici :
http://www.heliconsoft.com/heliconfocus.html

Il existe aussi le "Focus Bracketing" Le D700 ne le propose pas et je ne connais pas les APN qui le proposent.
Il existe aussi des appareils électroniques pour "décaler" la mise au point automatiquement. Il y a aussi des bricoleurs qui bidouillent...

Voir ici :

http://www.eos-numerique.com/sknum/public_html/forums/f24/focus-stacking-172151/

Fabrication "maison" d'un banc pour le focus stacking :
http://www.eos-numerique.com/forums/f54/bancs-macro-172048/

Un Forum intéressant...
http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=31&t=56081

 

Ici un exemple de FS que je n'ai pas pu mettre dans un fil de discussion sur NikonPassion à cause d'un modérateur intransigeant, intraitable, inflexible etc.
Je tairais son nom, mais il se reconnaitra !

d

d

Me contacter